Après avoir lu cet article, vous serez capable de savoir si vous souffrez de stress ou d’anxiété. Mais surtout, vous apprendrez à gérer les symptômes de l’angoisse et du stress. Et c’est bien ce que vous cherchez, non ?

En plein 21ème siècle, nous sommes de plus en plus nombreux à subir les symptômes du stress, de l’anxiété ou de crises d’angoisse.

Puisque vous lisez ces lignes, vous faites sans doute partie de ceux dont le quotidien est gâché par tous ces troubles qui vous empêchent de profiter sereinement de la vie

Pourtant, nous vivons une époque formidable ! Pensez qu’il y a tout juste un siècle, les gens n’avaient chez eux ni électricité, ni eau courante, tout juste de quoi se chauffer et allaient travailler dans des conditions dignes du Moyen Age… Jamais dans toute l’histoire de l’humanité, la société occidentale n’a eu autant de confort, ni possédé autant de richesses et de biens.

Malgré tout, il vous arrive de ne pas aller bien. Il ne s’agit pas d’une maladie, plutôt d’un mal-être qui vous ronge et vous pourrit la vie :

C’est le mal du siècle : stress, angoisse, anxiété

Quels en sont les symptômes ?

Il faut savoir que si vous ressentez au moins trois des symptômes suivants, il est probable que votre niveau d’angoisse et de stress soit trop élevé :

  • 1. Palpitations, battements de cœur, douleur, gêne thoracique
  • 2. Sensation de vertige ou d’évanouissement
  • 3. Transpiration, frissons ou bouffées de chaleur, tremblements
  • 4. Impression d’étouffement, sensation d’étranglement
  • 5. Nausées ou maux de ventre
  • 6. Fatigue, envie de pleurer, peur de mourir

Les effets néfastes résultant de ces symptômes d’angoisse et de stress sont évidemment très difficiles à gérer au quotidien, mais il s’avère en plus qu’ils ont des répercussions nocives sur la santé globale des individus.

Le problème majeur avec le stress ou les crises d’angoisse, c’est que le phénomène s’auto-entretient :

« Je suis stressé parce que je ressens ces symptômes. Et plus je suis angoissé, plus les symptômes de cette angoisse sont importants… »

C’est une des raisons pour lesquelles de plus en plus de gens tombent physiquement malades : Leur corps traduit l’émotion durable générée par l’angoisse en maladies bien réelles.

Alors, stress ou anxiété ?

Contrairement à ce que l’on croit, il y a une différence entre le stress et l’anxiété :

Le stress vient des pressions que nous sentons dans la vie. Lorsque nous sommes poussés par notre travail ou par une autre tâche qui met davantage de pression sur notre corps et notre esprit, alors on libère de l’adrénaline, et si cette hormone est relâchée pendant trop longtemps, elle cause une augmentation de la pression sanguine et d’autres changements assez négatifs.

L’un de ces effets négatifs est l’anxiété. Avec l’anxiété, la peur submerge toutes les émotions et elle est accompagnée par de l’inquiétude et de la
tension.

Il peut y avoir d’autres symptômes comme des douleurs dans la poitrine, des vertiges, des difficultés à respirer et des crises de panique.

Le stress est causé par un facteur de stress (logique, non ?)

L’anxiété, c’est du stress qui continue après que le facteur de stress ait disparu.

Le stress peut venir de n’importe quelle situation du passé ou d’une pensée, qui vous frustre, vous rend nerveux(-se), anxieux(-se), ou même qui vous met en colère.

Ce qui est stressant pour telle personne peut très bien ne pas l’être pour une autre, comme nous l’avons déjà dit.

L’anxiété, quant à elle, est un sentiment d’appréhension ou de peur et elle est presque toujours accompagnée par des sentiments de mauvais présage.

La source de cet inconfort n’est pas toujours connue ou reconnue, ce qui peut aggraver encore votre détresse.

Les symptômes de base de notre corps au stress

Vous êtes vous déjà demandé ce qui se passait dans votre corps lorsque vous ressentez les effets du stress sur votre vie ?

Quels sont les mécanismes intérieurs de protection qui entrent immédiatement en action lorsque notre vie est menacée ?

Ces mécanismes nous préparent à la réaction typique de fuite ou de combat et voici se qui se passe au niveau des changements biologiques :

  •  Le foie libère du sucre et de la graisse qui vont se diffuser dans la circulation sanguine afin de donner rapidement du carburant à notre corps.
  • La respiration devient plus rapide, donc davantage d’oxygène est fourni.
  • Des globules rouges se diffusent en abondance dans le sang apportant ainsi davantage d’oxygène aux muscles des membres et du cerveau.
  • Le cœur bat de plus en plus vite et et la pression sanguine augmente afin que suffisamment de sang atteigne les zones nécessaires. Cette réaction se ressent parfois par de forts
    battements du cœur ou le pouls qui s’emballe. Si la menace est trop pesante, il se peut que le cœur ralentisse et dans certaines situations critiques, qu’il s’arrête complètement.
  •  Les mécanismes qui favorisent la coagulation du sang sont activés dans l’anticipation d’une blessure. La nature a fourni ce mécanisme pour nous protéger depuis l’Age de Pierre, dans l’éventualité d’un combat par exemple avec un animal sauvage, et sans la coagulation, nous serions morts, vidés de notre sang. Ce système de coagulation permet aux vaisseaux sanguins blessés de se refermer.
  • Les muscles se tendent pour se préparer à des actions fatigantes. Par exemple, les épaules se soulèvent, les muscles sont tendus prêts pour la course, le corps peut devenir rigide, et les poings et les muscles de la mâchoire se serrent, prêts pour le combat.
  • La salive diminue et la digestion s’arrête, afin que le sang soit envoyé vers le cerveau et les muscles, là où il devient le plus nécessaire. L’estomac peut devenir tout mou et donner une impression d’affaissement. Les sécrétions gastriques peuvent augmenter et vous pouvez alors ressentir une sensation de brûlure au creux de l’estomac.
  • La transpiration augmente afin que le corps se refroidisse. Ce qui a du sens, car le combat tend à nous chauffer le sang et sans un système de refroidissement la température de notre corps monterait bien trop haut.
  • Les pupilles se dilatent, afin que davantage de lumière entre et que nous puissions voir dans la pénombre.
  •  Tous les sens sont sur le qui-vive afin que nous prenions de rapides décisions et puissions entamer les actions nécessaires.

Bien sûr, chaque fois que vous êtes sous stress, vous ne réagissez pas de manière aussi extrême et vous n’êtes pas toujours dans une telle peur chaque fois que vous êtes confronté(e) à une situation stressante.

Certaines personnes sont plus sensibles au stress que d’autres ; pour certaines, même des décisions quotidiennes ordinaires semblent insurmontables. Décider ce qu’ils vont prendre à dîner ou ce qu’ils vont acheter au magasin est semble-t-il un dilemme monumental pour ces gens.

D’un autre côté, il y a des gens qui semblent s’épanouir sous stress, et qui deviennent très productifs, animés par la force de la pression.

Les symptômes de l’anxiété

L’anxiété est plus un sentiment d’inconfort.  Tout le monde en fait l’expérience lorsqu’il est face à une situation stressante, par exemple avant un examen ou un entretien professionnel, ou durant un moment difficile, lors d’une maladie.

Il est normal de se sentir anxieux lorsqu’on doit faire face à quelque chose de difficile ou de dangereux et un peu d’anxiété peut être une expérience positive et utile.

Cependant, pour beaucoup de gens, l’anxiété interfère avec la vie normale.

L’anxiété est considérée anormale lorsqu’elle se prolonge, se manifeste en l’absence de tout événement stressant, ou qu’elle interfère avec les activités quotidiennes.

Les symptômes physiques de l’anxiété comprennent :

  •  La diarrhée,
  •  une bouche sèche,
  •  des palpitations ou des battements du cœur rapide,
  •  de l’insomnie,
  •  de l’irritabilité ou de la colère,
  •  l’incapacité à se concentrer,
  •  la peur de devenir fou,
  •  se sentir irréel(le) et ne pas avoir le sentiment de contrôler ses actions, ce que l’on appelle dépersonnalisation.

Évidemment, la présence du stress dans votre vie peut vous amener à voir des pensées anxieuses. Les gens qui souffrent de problèmes d’anxiété sont souvent pris d’inquiétude excessive. Ces gens peuvent s’inquiéter à propos de tout, cela peut aller des questions de santé à des questions professionnelles et même des situations au niveau mondial.

Souffrir de trop de stress, ou de trop d’anxiété peut mettre en danger votre santé et il est temps de vous en occuper maintenant !

Le stress et l’anxiété affectent de nombreux éléments dans notre corps et pas seulement dans notre mental. Le cancer et d’autres maladies mortelles sont liées au stress et à l’anxiété à cause des changements dans la composition chimique de notre corps.

Vous n’avez pas à être victime du stress et de l’anxiété, il est juste important de trouver une certaine discipline et d’avoir un emploi du temps adapté. Ne pas vous surcharger doit beaucoup vous aider.

Apprenez à connaître vos limites et à les respecter. Ne vous poussez pas. Essayez simplement de vous dépasser petit à petit.

Vous pouvez avoir une vie et une carrière enrichissante, productive et réussie sans avoir à mettre en danger votre santé. Sinon, non seulement vous vous tuez vous-même, mais vous repoussez aussi votre famille, vos amis et tous les gens autour de vous.

 

 

Catégories : Santé

32 commentaires

Hertrich · 12 septembre 2018 à 11:51

Bonjour a tous,

Je vous partage L’URL Facebook d un groupe auquel je fais partie .
Ce lien vous mène a un exercice EMDR (Intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires)

Lien Facebook

Je vous partage aussi la page EMDR France ou vous pourrez trouver des témoignages de personnes qui ont suivi cette thérapie
Lien témoignages

Cette technique s’utilise principalement dans les cas de stress post-traumatiques (attentats ;souvenirs douloureux etc ) une mémoire consciente ou imaginaire qui ne se range pas dans la bonne case de notre cerveau et reste latente et surgit au moindre stimuli ..
(Je dois préciser aussi que les traumas ,angoisses, peurs se transmettent de personnes a personnes comme un virus et a le meme effet dans vos propres vies ,si vous soigner une peur de prendre le bus ,ou de vomir etc ,vous soigner toutes ces choses en chainon ,ainsi si vous vous soignez, vous soignez aussi votre entourage )

-L’approche:cette thérapie aide le patient a entrer en contact avec ses sensations physique /émotionnel SANS PASSER PAR L’INTELLECT

-La démarche : la thérapie permet de laisser remonter a la surface les sensations physiques et émotionnels ,des images associées a l’histoire ou pas ,
pour que le corps fasse sont travail de nettoyage et remise a jour des informations .

-L’objectif est de se libérer de ses sources d angoisses réels ou pas (pour le cerveau il n y a pas de différences ,tout est réel pour lui)

-AINSI JE RECOMMANDE VIVEMENT AUX PERSONNES QUI ONT DE GROSSE CRISE D ANGOISSES OU D’ATTAQUE DE PANIQUE DE SE TOURNER VERS UN PROFESSIONNEL ,SI CELLES CI NE SE SENTENT PAS DE POUVOIR ACCUEILLIR LEURS ANGOISSES .

1)Il n’y a pas a faire de travail approfondi de la source d angoisse,
quand elle se présente ,on l’accueille ,et on la laisse nous guider, autant de temps que cela lui est nécessaire .

2)aussi souvent que possible on prend une grande inspiration afin de faire une évaluations des sensations et de constater les changement .

3)Il n est pas nécessaire de faire de longues séances ,une dizaine ou quinzaine de son alternés suffisent ,éteindre le son de la vidéo ,puis une grande respiration ,on fait l’évaluation ,si une sensation dérangeante est toujours présente on recommence avec le meme processus .

la durée de la vidéo est une base d une séance D’EMDR ,on peux en faire moins …

Il est important de se reposer apres car cela demande beaucoup au corps pour se nettoyer ,donc si vous êtes fatigué c’est normal .

Si vous avez des questions n’hésitez a me solliciter via ce site

Merci a tous
et gardez courage ,tout trouve sa solution

Avec toute mon affection

Julie · 10 septembre 2018 à 05:19

Bonjour, j’aimerai partager mon expérience.. Alors voilà j’ai 19 ans et je suis de nature très angoissée mais ça fait 2 mois que c’est vraiment de pire en pire : mon coeur s’emballe pour rien n’important quand, je fais des crise d’angoisse, j’ai des nausées…
Je suis allée voir un médecin il y a un mois qui m’a effectué un électrocardiogramme qui annonce rien d’autre qu’un rythme trop rapide…
au moment où je vous écrit je n’ai pas dormi de la nuit à cause de mes palpitations je stresse toujours et j’ai honte de devoir peut être reconsulter un médecin en sachant que c’est surement que de l’angoisse …
Si quelqu’un pouvais me conseiller j’en serai vraiment reconnaissante

    Laurence Hertrich · 10 septembre 2018 à 11:02

    Bonjour ,
    Pouvez vous svp il vous en ai possible
    Me dire selon vous quelles pensées vous envahissent le plus ?
    Qu es ce qui peux générer ces angoisses ?

    Merci

      Julie · 10 septembre 2018 à 19:23

      Bonjour,
      Je sais pas vraiment je pense que c’est la peur de pas réussir ce que j’entreprends et de décevoir mes proches

      Merci

        Hertrich · 10 septembre 2018 à 19:39

        Pouvez-vous tenir un journal des moments ou ces angoisses commence ? leurs monter et les moments ou elles sont les plus fortes ;en spécifiant les moments et les paramètres associés (endroits, bruit ,odeurs, couleurs, lieux public ,ou pas ,isolée ou pas etc ,etc )cela pourra écarter beaucoup de choses et affiner le pourquoi du comment …Pour trouver la source de cette ou ces Angoisses ,pris rapidement en charge, ce sera plus simple à travailler 🙂

        J’avoue que par message interposé il est difficile d’apporter une réelle aide ,toutefois si vous souhaitez nous pourront nous contacter ultérieurement par d autres voies

        Merci

          Julie · 12 septembre 2018 à 07:14

          Je n’ai jamais eu l’idée de tenir un journal cependant j’essaie de trouver d’où cela vient pour moeux le gérer.
          Avant elles arrivaient que le soir avant de se coucher maintenant elles arrivent à n’importe quel moment

          Hertrich · 12 septembre 2018 à 10:44

          Bonjour,
          L’important dans l’exercice n’est pas de trouver la source ,mais bel et bien de relater le moment ou cela arrive et ce qui se passe a ce moment meme .L’angoisse est comme un arbre ;il y a une graine X et elle se propage comme les racines et les branches d’un arbre .L’essentiel est de couper le bois qui ne sert a rien ,une branche apres l’autre ,afin de laisser la place a d autres branches saines .

          Je vais partager sur la page ,un exercice que l’on peux faire ,avec un support audio si cela m’est possible .

          Merci a vous

Mimi · 6 septembre 2018 à 07:45

Bonjour je parcoure tous les sites pour comprendre mon mal
Oui j’ai toujours été anxieuse surtout quand un problème de santé intervient chez moi ou chez les membres de ma famille
Ça prend des proportions énormes et ça me bouffe la vie
J’ai 55 ans depuis 3 mois j’ai des diarrhées mal au ventre et c est un cercle vicieux la diarrhée m angoisse et cette angoisse terrible génère la diarrhée je n’arrive pas a m en sortir j
Je me suis mise en tête qu’à mon âge ça ne peut être que grave
J’ai peur des examens que le Gastro va me demander de faire j’ai peurs des résultats
Je perds du poids aussi autre source d inquiétude
Moi qui a toujours eu tendance a la constipation je me retrouve avec de la diarrhée chronique
Il y a de quoi flipper non? voilà comment je raisonne tous les jours je n en peux plus et je n’ai plus envie de rien
Que faire
Merci de m avoir lu!!!!

    Pascal · 6 septembre 2018 à 21:38

    Bonjour Mimi,
    Courage, le pire n’est jamais certain. Quelques conseils sur cette page peuvent vous aider : https://www.moi-en-mieux.com/10-commandements-eviter-maladie-triompher/
    Amicalement,Pascal

    Laurence Hertrich · 6 septembre 2018 à 21:53

    Bonsoir Madame ,
    J entend votre détresse, peut être pourriez vous vous rapprocher d un professionnel dans les thérapies brèves …L EMDR m a beaucoup aidé .
    Ainsi je peux vivre les choses avec plus de sérénité

    Bien à vous

Alice · 5 septembre 2018 à 19:48

Salut je vais partager mon expérience aussi alors depuis assez longtemps je suis anxieuse mais petit a petit c’est de pire en pire j’angoisse beaucoup par rapport au regard des autres comme quand je vais au lycée ou bien quand je vois certaines personnes j’ai peur qu’on m’apprécie pas des choses bêtes mais sa me donne des maux de ventre et surtout la nausée que j’arrive pas a gérer. j’ai peur de vomir tout le temps du coup et je sais pas comment gérer ça au moins la nausée le reste je peux faire avec

Thomas · 11 août 2018 à 17:41

Bonjour j’ai 20 ans, ça fait 8 ans que je fait des crises d’angoisse du a des problèmes familiales et beaucoup de soucis personnel. Celle ci se caractérise par des symptômes tel que le cœur qui s’emballe, vertige peur de mourir, du mal à respirer et surtout une énorme pression à la gorge . Celle ci me paralyse je ne peut plus parler n’y bouger et la c’est des hauts de cœur sur haut de cœur, c’est belle est bien le symptôme qui me gêne le plus et qui nuit le plus à ma vie après plusieurs essais depuis tout se temps que se soit psy, sophrologie, médicaments etc… Rien de tout ça n’a marcher ou du moins n’a marcher que par courte durée. Mais un jours celle ci sont passer quasiment 1 ans du a ma mise en activité, prise de confiance en moi et grâce à l’amour je me suis mis en relation. Donc je fesais 2 3 crises par ci par là mais ça aller . Mes crises c’était donc quasiment estomper je pouvais donc sortir à peut prêt normalement faire des activités aller travailler mais suite à un boulot, avec une mauvaise ambiance, des collègues pas sympas, de la pression permanente et la rupture avec ma copine tout a commencé à revenir comme avant retour des crise h24 des le réveille je ne sort plus, je ne vais même plus dans les magasins, j’arrive difficilement à travailler et j’ai beaucoup de pensé noir en me disant que ça ne s’arrêtera jamais j’envisage même le pire en me disant que c’est la seul solution pour que tout ça s’arrête définitivement . En gros j’angoisse pour tout et rien, oubliant de préciser c’est crise sont 20x pires quand je suis en public, peur du regard des gens etc.. Je ne sais plus quoi faire je me sent vide impuissant face à tout ça et désespérer.
PS:désolé pour l’orthographe et la rédaction un peu chaotique.

Arthur · 6 juillet 2018 à 08:02

Bonjour à tous, bonjour Pascal.

Je commente ici autant pour partager mon expérience que pour trouver une solution.
Je suis un très grand procrastinateur et cela nuit à mon avenir et à ma santé. En effet, je suis en dernière année de cycle ingénieur et je suis en stage de fin d’étude actuellement. Tout se passait bien, le boulot est un travail que j’aime. Mais j’ai repoussé au lendemain l’écriture de mon rapport de stage, je suis actuellement en retard pour le rendre et lundi dernier j’ai reçu un coup de fil de l’école pour me dire que si je ne le rendais pas rapidement, je ne pourrais pas effectuer ma soutenance. Et là, c’est la crise. Mon rapport est bien trop vide pour que je le termine rapidement, je panique, j’ai chaud, j’ai la diarrhée et je vomis régulièrement. Et c’est un cercle vicieux car tant que tout cela m’arrive je ne progresse pas sur mon rapport et cela me stresse encore plus.
Cette situation me ronge et risque de gâcher mon avenir et je sais que je ne peux m’en prendre qu’à moi même.
Je ne peux pas expliquer cette situation à mes enseignants, ni à mon entourage, je les ai déjà tous déçu trop de fois et ils ont essayé de m’aider à maintes reprises. J’ai pas envie que tout cela éclate car j’ai peur que ma copine me quitte parce que j’ai raté mes études juste à la fin parce que je suis un fainéant.

Je tiens à m’excuser car ce partage d’expérience et plus devenu un appel au secours qu’un commentaire constructif…

    Pascal · 8 juillet 2018 à 14:21

    Bonjour Arthur,
    Votre analyse est bonne mais les conclusions que vous en tirez ne le sont pas : Vous n’êtes pas un fainéant et vous n’allez pas rater votre vie !
    Comme le dit justement Laurence plus bas, vous êtes -comme nous tous- un apprenti.
    La vie n’est pas livrée avec son mode d’emploi et “il faut toute la vie pour apprendre à vivre”
    Vous pouvez vous en sortir et c’est moins compliqué que vous ne le craignez : il vous suffit de commencer (c’est ça le plus dur, commencer) :
    Une fois que vous l’aurez fait, vous allez bénéficier de l’effet d’entrainement (décrit dans cet article https://www.moi-en-mieux.com/utilisez-l-action-mecanique/)
    Le 1er avantage, c’est que vous allez avancer, le 2ème c’est que votre estime de vous va s’améliorer grâce à vos actions. Commencez “petit” (c’est à dire avec des actes faciles) et une fois lancé, continuez !
    Rappelez-vous toujours que “la seule manière d’échouer, c’est d’arrêter avant d’avoir réussi” et ne vous arrêtez pas
    Bien Amicalement,Pascal
    PS : De nombreux outils peuvent vous aider sur https://www.moi-en-mieux.com. N’hésitez pas à les utiliser !

og971 · 3 juillet 2018 à 19:45

faire le vide dans sa tête, essayer de faire quelque qui nous plait et que l’on aime, essayer de positiver dans situation difficile dites vous que la vie est belle et qu’il reste tant de beauté a découvrir. pour mon cas cela fonctionne un peu mais essayer de ne pas retomber entre () dans les travers de ses pensées

Laurence · 20 juin 2018 à 19:10

Bonjour ,je viens de lire votre article tres sympa…..
je vis de l anxieté consciemment depuis quelques mois ,avant je n en avait absoluement pas conscience ….mais je m afferais a essayer de comprendre d ou venait ma colere ,ma honte,etc bien entendu cela venait de mon passé ,mais pas comme je le pensais….
Je n avais pas pardonner sincèrement aux personnes qui m on fait du mal ,Consciemment ou pas .

Je chercher des solutions non pas pour le present ,mais pour resoudre des soucis du passé,cela peux paraitre bisard mais quand on sais que le souvenir ,peux raviver des emotions …bhein on essaye de contre carré ce phenomenes de malaise qui son de nos anciennes histoires ,et ce n est pas ces emotions qu il faut viré ,mais bien etre conscient de ce que nous sommes ,mais surtout de qui l on peux devenir ,avec du travail,de l aide,de l apprentissage

L’anxiété pour mon cas est etroitement lié a mon manque de confiance,et d apprentissage ,savoir me defendre en cas de conflit ainsi je vis toujours dans l attente d un conflit ,d une injure ,ou d avoir une relation de seduction avec un garcon ,un dialogue intellectuel avec des gens ,ou a caractere particuliers neccessitant certaines connaissances ,ainsi je suis dans l attente de tout cela sans qu elle n arrive et si cela arrive cela m active des emotions intense de negatives de honte ,d’humiliation et des angoisses importantes .

j ai développer mon anxiété très jeune ces evenement l on simplement accentuer ,mon estime et ma securité depuis enfant a ete touché

Je me suis donc forger une identité ,selon ce que j avais entendu de moi ,un manque d estime et d amour etait le fondement de ce mal etre ,et m a pousser a etre et vouloir etre une personne “forte” “confiante” “sur” “honnete” devant les gens cela a marcher pendant un temps ,mais une fois rentré chez moi ,le senario reprennait …..

et ainsi de suite ,je me suis rendu compte que je cheminer non pas “pour” etre mais pour “ne plus etre” ainsi j etais toujours avec ces pensées contradictoires ,je suis pas bien ,bhein j vais leurs montré que je lui suis …(cela a développer chez moi de l’orgueil,madame je sais tout :-P)ce qui bloque considerablement mon developpement et ainsi me creer plus d angoisse,car je ne peux produire que ce que je connais ,et si ce que je connais est pas top ,lol….vous voyez la suite ,car comme je crois detenir la verité et bien les critiques positive ou negative des gens seront toujours pour moi une souce d angoisse ,car du coup je me rend compte que je ne suis pas sur le bon chemin et ainsi je perd confiance en moi mais comme je suis convaincu que je sais qui je suis ,je plonge et j attend qu’une bonne ame bienveillante viennes me sauver .et ainsi je n apprend pas a me connaitre .et cela est un cercle vissieux .

Alors que la demarche est plus productive en faisant simplement ce qui est bien ,car on a pardonné les dires …..car il venait du mal être de la personne, de ses propres peurs ,limites ….etc ,l’humilité est l’un des criteres les plus important ,on ne detient pas la verité ,on peux cependant observer les choses les meilleur et les reproduire ….sans se sentir honteux de ne pas avoir su ,ou se sentir diminuer par rapport aux autres

Ca prend du temps ces choses la ,tout comme le deuil,le pardon ,l apprentissage ,si l on reste focaliser dessus avec une intension ,je dirais d’écolier 😀 cela se fera aisement et facilement

Je constate apres pas mal de recherche et d aide psychologique qu il y a certain critere a prendre en compte …Boris Cyrulnik parle de résilience ,le fait de changer de comportement …….etc

Personnellement ,je pense que c’est un bon debut …Mais la seule maniere de delivré son esprit et son ame selon moi ,c’est de pardonné sincèrement ,tout en sachant ,que chaque être humain fait du mieux qu il peux avec son vecu ,ses capacités et sa compréhension ,son ouverture d esprit ….

je pense que dans des cas extrême ,il est sage ,de savoir que tout trouve justice tot ou tard et qu il est ,plus important d apporter le meilleur de soi meme autour de soi ,avec une nouvelle version de soi meme, en se servant comme bases ses valeurs fortes ,les vertues deja pratiquer par nos anciens ,sans rentré dans un dogme…..ce qui nous touche réelement ,nos espoirs ,et notre amour pour le meilleur .

On ne peux pas changer son passé ,j ai constater aussi ,qu on ne peux pas aider des gens qui refuse de l aide, il est donc bon ,d accepter cela ,d aimer au mieux et donner le meilleur de soi meme ,au gens qui nous entoure et donner cette aide a ceux qui en ont besoin .

S’entourer de gens qui ne juge pas ,et ainsi cheminer ,un pas apres l autre ,avec ,bienveillance,amour,indulgeance etc comme nous le ferions pour un enfant en plein apprentissage .

Car avant tout c’est ce que nous sommes ……Des apprentis .

Avec tout mon amour

Laurence H.

Cottinet · 20 mai 2018 à 00:50

Bonjour a tous ça c’est moi de tous les jours mais il y a des jours c’est plus fort vu que j ai une malformation cardiaque depuis ma naissance et la j ai 28 ans le mois prochain

    Virginie Lavail · 11 juin 2018 à 12:14

    Bonjour, je comprends j’ai une cardiomyopathie avec un gène qui entraîne la mort subite si ce n’est pas traité, et j’ai un pacemaker, malheureusement mon fils a le gêne, et il est sous bêtabloquant à vie, sport interdit pour lui, son anomalie est stable pour l’instant, mais je vis chaque jour dans l’angoisse et le stresse, je fais même des malaises lypothimique c’est récurant chez moi, et je sais plus quoi, car dans la famille en plus des problèmes de cœur
    on est vagal..si quelqu’un a des conseils, merci ..

Roux · 16 mai 2018 à 06:08

Massage respiration qi gong Reiki mes angoisses et mes douleurs sont tjrs là

Duval · 16 avril 2018 à 02:54

J’ai le même problème que vous. Moi sa fait 9ans que vie avec des crise d’angoisse je sort même plus. Ce qui me fait tenir pour le moment ce sont mes animaux. Mes 3 chiens il me rassure beaucoup. Pour me déplacer partout il me faut au moins 1 de mes chien. C’est fatiguant à force.

    Antoine · 20 mai 2018 à 04:58

    Bonjour, je m’adresse à tout ce qui sont anxieux angoissés pour remédier facilement à cela prennent une 40 feuilles de corosolier vous faite une infusion vous buvez un demi vers matin et soir puis vous mettez 10feuilles de corosolier sous votre oreiller elle vous permettra d’avoir un bon sommeil et vous prenez 3feuilles de corosolier vous mettez dans vos poches vous vous balader avec même au travail partout ou vous iriez essayer vous allez voir les résultats vous même. Bon pour infusion vous pouvez consommer pendant 3jrs ou une semaine

Meunier · 31 janvier 2018 à 00:03

ça fait 16 ans j’ai des symptômes tous les jours cœur qui bat vite et fort tête qui tourne mal au ventre et le reste du coup je ne vis plus ma copine est partie avec ma fille je n’arrive pas à être Normal je peux pas travailler avec comment faire avez vous des solutions ?

Maxime Thomas · 16 janvier 2018 à 19:41

Bonjour,

En ce moment, je vis une période compliqué : je travail(job) + études à côtés avec les examens en ce moment. Mais cela fait un mois que j’ai, pratiquement chaque jours, des synptomes de ce genre : palpitations(ressent le coeur battre lentement), fatigue constante, pupille très dilatée parfois, crises de tremblements(assez rare), parfois douleur vive mais très brêve au niveau du thorax(poumons ?), parfois mal de ventre intense mais là aussi très bref, beaucoup de mal à dormir(sentiment de malaise étant allongé, malgré la fatigue), parfois aussi un essoufflement et vertiges. Pourtant je mange, faims normal. Mais ça me plombe pas mal le quotidien, les sorties se passent pas très bien parfois(vertiges) alors que quand je suis au taff, ça se passe relativement bien malgré parfois une fatigue intense(faut dire je pense pas à grand chose d’autres). J’ai aussi cette peur de la maladie qui revient sans cesse, additionné à une peur de la mort. C’est parfois invivable pour ma copine, déjà fait des séances de psy après des crises d’angoisses(j’ai l’impression que ce que je ressens maintenant est très différent, car les crises se caractérisaient par un manque d’air et surtout une respiration rapide alors que là c’est surtout une respiration très lente comme des baisses de tensions) + médecin qui m’a dit que c’était surement dû au stress. Je suis un peu perdu…

Maxime.

Kindel · 5 janvier 2018 à 01:31

L’année dernière j’ai fait 4 crise d’angoisse le même jour avec crise de panique peur de mourir,il ont mis du temps à la clinique à comprendre ce qu’il m’arrivait, moi aussi d’ailleurs je me suis mis par terre les jambes au mur ,je pleurais et parti en syncope 3 fois!puis le médecin. M’a injecté un calmant et cela s’est arrêté !!je viens d’en refaire une ,mais maintenant je les gères plus ou moins ,mal dans le dos douleurs thoraciques droite nuque raide fourmillement ,mouche devant les yeux et je me sens partir,alors de suite jambes au mur respiration profonde et un Lexomil ,quelques minutes après cela s’atténue doucement !! Mais j’ai toujours peur quand cela m’arrive maintenant ,peur de perdre connaissance comme la première fois .

lilou · 29 décembre 2017 à 23:39

je suis exactement comme vous depuis 1 mois j e prend des cachets a base de plantes pour dormir mais les heures defile sous mais yeux je suis quelqun de tres stresse a la base la jen peu plus maux d estomac vertige vomissement

Oli · 23 décembre 2017 à 03:42

Je ressens absolument tout ces symptômes et je ne sais pas depuis qq temps c pire je ressent des vagues de peur uniquement le soir quand je me couche j’ai beau essayer de penser à qq chose d’agréable ou me vider l’esprit , prendre des cachets pour dormir avis rien y fait et la sensation d’étouffement suivent avec les bouffées de chaleur et les tremblements il est bientot 3h et je ne dors tjrs pas que faire ? Jen ai marre je ne comprend même pas d’où ça vient ! Ni comment traiter

    Pascal · 25 décembre 2017 à 23:14

    Bonjour Oli,
    la première étape pour reprendre le contrôle passe par la respiration profonde (je sais, intellectuellement c’est facile mais en vrai il faut apprendre !).
    Inspirez par le nez, doucement et longtemps puis expirez par la bouche lentement.
    je vous conseille aussi d’essayer l’application “Petit Bambou” https://www.petitbambou.com/ pour être accompagné dans cet apprentissage
    Amicalement,Pascal

abba issoufa · 22 décembre 2017 à 12:20

je ressent effectivement plusieurs des symptômes décrits dans l’articles. Il semble que je suis sévèrement anxieux caractérisé par la peur quotidienne de l’échec un trouble chronique de sommeil.

Lily · 21 décembre 2017 à 10:57

Bon article, pour ma part je pense que je suis stressée et anxieuse!😜. Du a un gros choc je pense avoir contracté un peu trop un nerf du visage qui me fais galérer….Au quotidien je n’ai pas plus de pression que cela mais j’ai un mal être général et ai peur des maladies…j’ai mal a l’estomac aux intestins des maux de dos surtout les cervicales j’ai la sensation que tout est tendu dans mon corps et je n’arrive pas a me relaxer.
Merci

SAUVAJON · 16 décembre 2017 à 01:26

Pour ma part, Apres l’évènement stressant durant ma phase anxieuse j’ai des troubles de la vision, elle devient flou et la lumière m’éblouis atrocement. Je vomis systématiquement que j’ai manger ou non. Et mon mon corp se met a trembler de haut en bas sans que je ne puisse rien contrôler. Il faut que vous sachiez que les évènements stressant dont je vous parle sont de l’ordre du mega stress, violence conjugale physique et verbale, humiliation…ect

Sissi · 8 décembre 2017 à 12:42

J’ai beaucoup aimé l’article, il dit vrai… je ressens les même symptômes, et ils sont certes chroniques…
Cette semaine je ressens des douleurs au niveau de mon estomac, il serre, je n’ai pas d’appétit, j’ai du mal à dormir hormis le fait que je suis fatiguée. je déborde d’énergie, je suis à la fois faible, et très sensible, je m’énerve vite, moi ce que je fais dans ces moments la, je prends congé et je me relaxe Hammam sauna, je médite, je vais danser, je vais faire du sport voir des ami(es) voilà ce qui faut faire, c’est juste que la j’ai pas le temps à cause de mon travail qui me prends trop de temps. voila 🙂 si j’ai pu vous donner quelques remèdes…

    Pascal · 9 décembre 2017 à 16:17

    Merci Sissi !
    “Le bonheur est fait d’énergie, de persévérance et de foi en soi”
    🙂

Les commentaires sont fermés.