Santé

Comment gérer les symptômes de l’angoisse et du stress

 

Après avoir lu cet article, vous serez capable de savoir si vous souffrez de stress ou d’anxiété. Mais surtout, vous apprendrez à gérer les symptômes de l’angoisse et du stress. Et c’est bien ce que vous cherchez, non ?

En plein 21ème siècle, nous sommes de plus en plus nombreux à subir les symptômes du stress, de l’anxiété ou de crises d’angoisse.

Puisque vous lisez ces lignes, vous faites sans doute partie de ceux dont le quotidien est gâché par tous ces troubles qui vous empêchent de profiter sereinement de la vie

Pourtant, nous vivons une époque formidable ! Pensez qu’il y a tout juste un siècle, les gens n’avaient chez eux ni électricité, ni eau courante, tout juste de quoi se chauffer et allaient travailler dans des conditions dignes du Moyen Age… Jamais dans toute l’histoire de l’humanité, la société occidentale n’a eu autant de confort, ni possédé autant de richesses et de biens.

Malgré tout, il vous arrive de ne pas aller bien. Il ne s’agit pas d’une maladie, plutôt d’un mal-être qui vous ronge et vous pourrit la vie :

C’est le mal du siècle : stress, angoisse, anxiété

Quels en sont les symptômes ?

Il faut savoir que si vous ressentez au moins trois des symptômes suivants, il est probable que votre niveau d’angoisse et de stress soit trop élevé :

  • 1. Palpitations, battements de cœur, douleur, gêne thoracique
  • 2. Sensation de vertige ou d’évanouissement
  • 3. Transpiration, frissons ou bouffées de chaleur, tremblements
  • 4. Impression d’étouffement, sensation d’étranglement
  • 5. Nausées ou maux de ventre
  • 6. Fatigue, envie de pleurer, peur de mourir

Les effets néfastes résultant de ces symptômes d’angoisse et de stress sont évidemment très difficiles à gérer au quotidien, mais il s’avère en plus qu’ils ont des répercussions nocives sur la santé globale des individus.

Le problème majeur avec le stress ou les crises d’angoisse, c’est que le phénomène s’auto-entretient :

« Je suis stressé parce que je ressens ces symptômes. Et plus je suis angoissé, plus les symptômes de cette angoisse sont importants… »

C’est une des raisons pour lesquelles de plus en plus de gens tombent physiquement malades : Leur corps traduit l’émotion durable générée par l’angoisse en maladies bien réelles.

Alors, stress ou anxiété ?

Contrairement à ce que l’on croit, il y a une différence entre le stress et l’anxiété :

Le stress vient des pressions que nous sentons dans la vie. Lorsque nous sommes poussés par notre travail ou par une autre tâche qui met davantage de pression sur notre corps et notre esprit, alors on libère de l’adrénaline, et si cette hormone est relâchée pendant trop longtemps, elle cause une augmentation de la pression sanguine et d’autres changements assez négatifs.

L’un de ces effets négatifs est l’anxiété. Avec l’anxiété, la peur submerge toutes les émotions et elle est accompagnée par de l’inquiétude et de la
tension.

Il peut y avoir d’autres symptômes comme des douleurs dans la poitrine, des vertiges, des difficultés à respirer et des crises de panique.

Le stress est causé par un facteur de stress (logique, non ?)

L’anxiété, c’est du stress qui continue après que le facteur de stress ait disparu.

Le stress peut venir de n’importe quelle situation du passé ou d’une pensée, qui vous frustre, vous rend nerveux(-se), anxieux(-se), ou même qui vous met en colère.

Ce qui est stressant pour telle personne peut très bien ne pas l’être pour une autre, comme nous l’avons déjà dit.

L’anxiété, quant à elle, est un sentiment d’appréhension ou de peur et elle est presque toujours accompagnée par des sentiments de mauvais présage.

La source de cet inconfort n’est pas toujours connue ou reconnue, ce qui peut aggraver encore votre détresse.

Les symptômes de base de notre corps au stress

Vous êtes vous déjà demandé ce qui se passait dans votre corps lorsque vous ressentez les effets du stress sur votre vie ?

Quels sont les mécanismes intérieurs de protection qui entrent immédiatement en action lorsque notre vie est menacée ?

Ces mécanismes nous préparent à la réaction typique de fuite ou de combat et voici se qui se passe au niveau des changements biologiques :

  •  Le foie libère du sucre et de la graisse qui vont se diffuser dans la circulation sanguine afin de donner rapidement du carburant à notre corps.
  • La respiration devient plus rapide, donc davantage d’oxygène est fourni.
  • Des globules rouges se diffusent en abondance dans le sang apportant ainsi davantage d’oxygène aux muscles des membres et du cerveau.
  • Le cœur bat de plus en plus vite et et la pression sanguine augmente afin que suffisamment de sang atteigne les zones nécessaires. Cette réaction se ressent parfois par de forts
    battements du cœur ou le pouls qui s’emballe. Si la menace est trop pesante, il se peut que le cœur ralentisse et dans certaines situations critiques, qu’il s’arrête complètement.
  •  Les mécanismes qui favorisent la coagulation du sang sont activés dans l’anticipation d’une blessure. La nature a fourni ce mécanisme pour nous protéger depuis l’Age de Pierre, dans l’éventualité d’un combat par exemple avec un animal sauvage, et sans la coagulation, nous serions morts, vidés de notre sang. Ce système de coagulation permet aux vaisseaux sanguins blessés de se refermer.
  • Les muscles se tendent pour se préparer à des actions fatigantes. Par exemple, les épaules se soulèvent, les muscles sont tendus prêts pour la course, le corps peut devenir rigide, et les poings et les muscles de la mâchoire se serrent, prêts pour le combat.
  • La salive diminue et la digestion s’arrête, afin que le sang soit envoyé vers le cerveau et les muscles, là où il devient le plus nécessaire. L’estomac peut devenir tout mou et donner une impression d’affaissement. Les sécrétions gastriques peuvent augmenter et vous pouvez alors ressentir une sensation de brûlure au creux de l’estomac.
  • La transpiration augmente afin que le corps se refroidisse. Ce qui a du sens, car le combat tend à nous chauffer le sang et sans un système de refroidissement la température de notre corps monterait bien trop haut.
  • Les pupilles se dilatent, afin que davantage de lumière entre et que nous puissions voir dans la pénombre.
  •  Tous les sens sont sur le qui-vive afin que nous prenions de rapides décisions et puissions entamer les actions nécessaires.

Bien sûr, chaque fois que vous êtes sous stress, vous ne réagissez pas de manière aussi extrême et vous n’êtes pas toujours dans une telle peur chaque fois que vous êtes confronté(e) à une situation stressante.

Certaines personnes sont plus sensibles au stress que d’autres ; pour certaines, même des décisions quotidiennes ordinaires semblent insurmontables. Décider ce qu’ils vont prendre à dîner ou ce qu’ils vont acheter au magasin est semble-t-il un dilemme monumental pour ces gens.

D’un autre côté, il y a des gens qui semblent s’épanouir sous stress, et qui deviennent très productifs, animés par la force de la pression.

Les symptômes de l’anxiété

L’anxiété est plus un sentiment d’inconfort.  Tout le monde en fait l’expérience lorsqu’il est face à une situation stressante, par exemple avant un examen ou un entretien professionnel, ou durant un moment difficile, lors d’une maladie.

Il est normal de se sentir anxieux lorsqu’on doit faire face à quelque chose de difficile ou de dangereux et un peu d’anxiété peut être une expérience positive et utile.

Cependant, pour beaucoup de gens, l’anxiété interfère avec la vie normale.

L’anxiété est considérée anormale lorsqu’elle se prolonge, se manifeste en l’absence de tout événement stressant, ou qu’elle interfère avec les activités quotidiennes.

Les symptômes physiques de l’anxiété comprennent :

  •  La diarrhée,
  •  une bouche sèche,
  •  des palpitations ou des battements du cœur rapide,
  •  de l’insomnie,
  •  de l’irritabilité ou de la colère,
  •  l’incapacité à se concentrer,
  •  la peur de devenir fou,
  •  se sentir irréel(le) et ne pas avoir le sentiment de contrôler ses actions, ce que l’on appelle dépersonnalisation.

Évidemment, la présence du stress dans votre vie peut vous amener à voir des pensées anxieuses. Les gens qui souffrent de problèmes d’anxiété sont souvent pris d’inquiétude excessive. Ces gens peuvent s’inquiéter à propos de tout, cela peut aller des questions de santé à des questions professionnelles et même des situations au niveau mondial.

Souffrir de trop de stress, ou de trop d’anxiété peut mettre en danger votre santé et il est temps de vous en occuper maintenant !

Le stress et l’anxiété affectent de nombreux éléments dans notre corps et pas seulement dans notre mental. Le cancer et d’autres maladies mortelles sont liées au stress et à l’anxiété à cause des changements dans la composition chimique de notre corps.

Vous n’avez pas à être victime du stress et de l’anxiété, il est juste important de trouver une certaine discipline et d’avoir un emploi du temps adapté. Ne pas vous surcharger doit beaucoup vous aider.

Apprenez à connaître vos limites et à les respecter. Ne vous poussez pas. Essayez simplement de vous dépasser petit à petit.

Vous pouvez avoir une vie et une carrière enrichissante, productive et réussie sans avoir à mettre en danger votre santé. Sinon, non seulement vous vous tuez vous-même, mais vous repoussez aussi votre famille, vos amis et tous les gens autour de vous.