Efficacité

Prenez des risques !

Une grande entreprise cherche son nouveau directeur général.

Pour débusquer la perle rare, le directeur des ressources humaines a l’idée de faire passer à tous les prétendants au poste, une série de tests en pleine nature.

Peter, Kelly et Martin se présentent. On leur explique qu’ils devront subir trois épreuves :

le saut à l’élastique, le rafting dans les rapides et, pour finir, une course d’orientation.

A la fin de la journée…

Peter a pris beaucoup de risques. Il a détendu son élastique au maximum pour impressionner le jury et a plongé dans le vide en hurlant. Il a impressionné tout le monde en touchant l’eau du bout de la main !

Dans les rapides, il n’a pas hésité à plonger. C’était complètement fou, mais finalement bien utile puisqu’il a dégagé l’embarcation coincée dans les rochers.

Il a refusé de prendre des vivres et un sac pendant la course d’orientation. Il a passé la ligne d’arrivée, affamé et assoiffé… mais en tête.

Kelly a vérifié 10 fois le mousqueton de son élastique, a prié pendant 7 minutes puis a sauté. Avant de monter dans le bateau, elle s’est assurée qu’il était en parfait état. Lors de la course d’orientation, elle est restée à l’arrière pour secourir au besoin l’un des concurrents blessé et le soutenir jusqu’à l’arrivée… qu’elle a passé en bonne dernière.

Martin est presque passé inaperçu. Il n’a pas touché l’eau avec la main mais il sauté du premier coup, sans crier. Dans le rafting, il s’est assis au milieu et n’a pas fait d’esbroufe. Il a simplement pris les commandes du bateau quand Peter a plongé dans l’eau.

Il est arrivé bon deuxième dans l’épreuve de la course d’orientation, sans vraiment être fatigué… et il a donné le reste de son eau à Peter.

Aujourd’hui, c’est Martin qui dirige l’entreprise. Il est resté très discret, mais tout le monde peut compter sur son efficacité. Le DRH avait vu juste en le choisissant parmi les 3 concurrents : il ne prend pas de risques inconsidérés, mais sait agir avec fermeté quand la situation l’exige. Il est endurant, a le sens pratique et celui de l’honneur : jamais il n’abandonnerait le navire en pleine tempête… ni même son équipage. Car il a besoin de tout le monde pour manœuvrer.

Pour diriger une entreprise, il faut savoir prendre des risques… mais un grand pouvoir implique également une grande responsabilité : les employés qui sont à votre charge comptent sur vous et ne souhaitent pas être pilotés par un cascadeur fou !

Prendre des risques, d’accord… mais des risques calculés.

“L’art de diriger consiste à savoir abandonner
la baguette pour ne pas gêner l’orchestre.”
Herbert Von Karajan