Hypnose

Faut-il écouter une musique de relaxation pendant l’auto-hypnose

 

Faut-il écouter une musique de relaxation pendant l’auto-hypnose ?

Pratique et efficace même pour les néophytes

Oui, si vous souhaitez avoir quelque chose de solide sur lequel vous appuyer, un peu comme une rampe d’escalier.

La musique vous accompagnera tout doucement dans les méandres de votre être.

Ecouter une musique de relaxation pendant l’auto-hypnose permet de se détendre même lorsqu’on est excessivement stressé et peu préparé à se détendre volontairement.

Naturellement le cœur se met en harmonie avec la musique, les pulsations vont s’espacer, devenir moins énergiques, toutes vos fonctions vitales ralentiront.

Juste deux précautions : veiller à avoir un casque audio isolant complètement de toute pollution sonore et éviter d’avoir l’estomac plein.
Superflue une fois que l’on acquiert la maîtrise

Faut-il écouter une musique de relaxation pendant l’auto-hypnose ?

Non, lorsqu’on veut contrôler avec soin le processus.

La musique de relaxation permet de réussir presque “automatiquement”  sa séance d’auto-hypnose mais en contre partie, vous perdez en intensité et en contrôle.

Selon la musique, vous pourrez être très calme au début de la séance d’auto-hypnose et être tonifié en plein milieu c’est-à-dire pile au moment ou vous aurez besoin d’être vraiment calme.

Le débat suscité par la question : « faut-il écouter une musique de relaxation pendant l’auto-hypnose ? » doit prendre en compte les aspects périphériques tels la maîtrise de la respiration.

Amusez vous à tester l’effet d’un rythme respiratoire différent.

Prenez une série de grandes inspirations suivies de grandes expirations.

Ensuite prenez de grandes inspirations suivies de petites expirations.

Continuez en faisant de petites inspirations suivies de grandes expirations et terminez par des petites inspirations suivies de petites expirations.

A chaque fois, notez la variation de votre état mental, êtes vous plus calme, moins calme, entre les deux états ?

Une fois l’effet des respirations identifié, tenez-en compte et misez dessus.

Les résultats seront plus intéressants que si vous vous contentiez de vous demander : Faut-il écouter une musique de relaxation pendant l’auto-hypnose ?