9 conseils pour être un meilleur père


Le rôle du père a considérablement changé. Il a de plus en plus importance dans l’éducation et la garde de son enfant.

Voici 9 conseils pour être un meilleur papa:

1. Donner du temps à votre enfant

Bien sur le travail prend beaucoup de temps et d’énergie. Mais vous n’avez qu’une seule chance de passer du temps avec votre enfant. Trouvez des activités à la maison ou dans les loisirs. Votre enfant saura si vous l’aimez en fonction des efforts que vous mettez à l’inclure dans votre vie.

2. Opter pour la discipline positive

Les punitions ne sont pas efficaces. Elles entraînent des comportements uniquement négatifs comme la peur, la rébellion ou la haine. Mettez plutôt l’enfant face à ses responsabilités en lui donnant un choix. Un choix logique et adapté à la situation. Exemple: si tu ne ranges pas des jouets, ils vont aller dans un placard fermé à double-tour pour un moment. La discipline positive permet à l’enfant de comprendre ce qu’on attend de lui, d’évaluer le choix et de prendre des responsabilités. La punition permet à l’enfant de savoir pourquoi il vous déteste.

3. Votre enfant est capable de bien faire

L’erreur de beaucoup de pères est de croire que l’enfant est un incapable. Votre enfant le ressent. Ce qui entraîne un complexe, un manque de confiance, un blocage et finalement vous êtes la cause de ce que vous ne voulez pas qu’il soit. Des encouragements, des félicitations et des conseils motivent votre enfant à faire encore mieux.

4. Montrer son amour

N’ayez pas honte de prendre votre enfant dans les bras, de l’embrasser et de lui dire: je t’aime. Il est très bon à la fois pour le garçon et pour la fille de chahuter un peu avec son papa. Les enfants on besoin de sentir le coté doux de leur père. Il s’agit de le montrer et de ne pas se cacher.

5. Ecouter son enfant

Laissez tomber ce que vous faites quelques secondes et regardez dans les yeux l’enfant lorsqu’il vous parle. Autrement il vous prendra de plus en plus pour un étranger à son monde puisque vous ne vous intéressez pas à lui. Si vous voulez que votre enfant vous écoute il faut aussi faire l’effort d’en faire de même.

6. Prendre conscience des envies de l’enfant

Qu’est ce que vous savez vraiment de votre enfant ? Est ce que vous connaissez ses désirs et ses rêves ? Qu’est ce qu’il aime faire dans sa vie ? Et qu’est ce qu’il n’aime pas faire ? S’il y a des choses que vous ne connaissez pas encore, vous pouvez toujours demander. L’enfant sera heureux de partager un bout de sa vie avec vous.

7. Penser à la relation avec votre père

Une relation décevante avec votre père affecte la relation avec votre enfant. Y-a-t’il une chose que vous voulez dire à votre père et que vous n’avez jamais osé dire ? C’est le moment. Pardonner à votre père fera de vous assurément un meilleur père pour votre enfant.

8. Prendre soin de soi

C’est difficile de prétendre être un bon père si on n’est pas bon avec soi même. La conséquence est bien sur la nervosité, l’impatience et le détachement. Bref tout ce qui fait un mauvais père. Trouvez un moyen de vous relaxer, de réduire le stress en pratiquant des exercices, du sport, des ballades. Utilisez votre famille et les amis pour vous aider. Ils apprécieront.

9. Contrôler sa colère

Les hommes ont beaucoup de difficultés à contrôler les émotions qu’une famille engendre obligatoirement. Le résultat est souvent de la colère, qui par écho suscite de la colère autour de vos proches. Essayez de comprendre comment canaliser ses émotions. Où diffuser votre colère ailleurs que sur votre femme et votre enfant ? Vous savez qu’une seule colère de votre part peut traumatiser votre enfant pour un moment.

Au sujet de l’auteur:

Webmaster-Gratuit est un site proposant du contenu gratuit à utiliser sur tout site Web. Webmaster-Gratuit est un répertoire d’articles généralistes: http://www.webmaster-gratuit.com

 

Laisser un commentaire