Hypnose

Apprendre l’auto-hypnose seul chez soi ? C’est possible (et facile !)

Comme son nom l’indique, l’auto-hypnose renvoie à une forme d’hypnose où l’auto-induction est utilisée. Ici, la personne qui pratique l’auto-hypnose utilise l’auto-suggestion pour être en mesure de s’adapter à certaines conditions ou de surmonter certaines situations. Dans la plupart des cas, il n’est pas nécessaire de faire appel à un hypnotiseur car l’hypnose est avant tout un état naturel de la conscience.

Avant de commencer à pratiquer l’auto-hypnose, la meilleure façon d’avancer est d’effectuer des recherches sur le sujet. Grâce à vos recherches, vous pourrez obtenir des informations détaillées sur la pratique et vous aurez une meilleure compréhension des résultats qu’il est possible d’obtenir.

Vous pouvez commencer par télécharger ce guide gratuit qui vous fera découvrir les mécanismes de fonctionnement de votre cerveau et comment reprogrammer votre subconscient :
Auto Hypnose, cerveau : mode d’emploi

Vous pouvez ensuite effectuer ce test gratuit en ligne pour découvrir votre réceptivité à l’auto-hypnose :
Test Hypnose

Quelles sont les méthodes utilisées dans l’auto-hypnose

Tous les experts sont d’accord pour dire que l’auto-hypnose est une technique, et que cette technique s’apprend. Il n’y a pas de processus magique ou de nécessité de posséder un don. Pour réussir, il faut s’appuyer sur les méthodes de base et les apprendre.

Plus la méthode de base vous sera familière, plus il vous sera facile de vous auto-hypnotiser.

Aujourd’hui, la plupart des méthodes d’auto-hypnose et des techniques qui sont utilisées utilisent des procédures d’induction. Cette méthode de communication entre la partie subconsciente et l’esprit conscient de la personne passe par la formulation de suggestions et d’auto-suggestions.

Voici deux des méthodes les plus couramment utilisés pour atteindre l’auto-hypnose:

1. scripts d’induction à l’auto hypnose. Il s’agit d’enregistrements audio utilisés pour atteindre l’auto-hypnose. Accompagnée ou non d’une musique relaxante, la voix sert de guide pour descendre en soi vers les niveaux de relaxation profonde .

2. Autosuggestions mentales. Il s’agit de se laisser dériver vers l’état d’auto-hypnose en étant capable de se recadrer si l’inconscient part dans une direction non souhaitée dans l’objectif de la séance. Cette méthode nécessite beaucoup plus de pratique et de maitrise que la précédente.